Le Modem de la Manche, c’est un conseil départemental paritaire de 18 membres, et Catherine Saucet (à droite) vient d’être réélue présidente.

Moribond depuis l’élection présidentielle de 2012, le Modem de la Manche se réactive. Samedi, en mairie de Saint-Lô, ils étaient en conseil départemental. Catherine Saucet, première adjointe à Saint-Lô, a été réélue présidente du Modem de la Manche. Marie-Agnès Hérout, de Carentan, a été élue représentante au conseil national du Mouvement démocrate, tandis que Pierre Vogt, de Tourville-sur-Sienne, en est le délégué départemental. Pas encore entré dans la phase du projet, le parti de François Bayrou veut se réorganiser dans le département en cinq secteurs. « On va organiser des dîners-débats. Il y a une attente et une sympathie pour la pensée centriste. Et les sujets ne manquent pas. » Et le Modem entend compter aux prochaines élections. « Pour les Régionales de décembre 2015, je serai candidate sur une liste d’alliance, certainement avec l’UDI et l’UMP, dans laquelle pèsera le maire d’Hérouville-Saint-Clair, Rodolphe Thomas », annonce Catherine Saucet. Et pour les cantonales de mars ? « On veut garder notre indépendance et on fera des alliances en fonction des personnes et des projets. Parfois on présentera un candidat, parfois on soutiendra celui d’un autre parti. » Les discussions avec l’UDI et l’UMP n’ont, pour le moment, pas encore débuté.

Voir l’article complet sur ouest-france.fr