Lendemain d’élections et le constat est insupportable pour tous les démocrates défenseurs des valeurs républicaines.

Les résultats de ce 1er tour  des élections départementales dans la Manche  reflétant la situation au niveau national, nous laissent inquiets, mais aussi en colère. Ils reflètent ce que nous ne cessons d’affirmer depuis des années au sein du MODEM : la progression du vote FN et la perspective de leur implantation électorale, est la résultante du refus de la classe politique d’opérer une révolution culturelle dans l’exercice du pouvoir. Ce refus n’est pas dans l’analyse de la réalité sociétale, mais dans l’absence d’audace et de projection pour réformer un système électoral qui ne reflète plus l’opinion et les attentes des français.

Les seules questions qui vaillent : pourquoi en sommes-nous là ? Quelles solutions ?

Seule une Union élargie, transpartis, intelligente, peut laisser espérer le recul de cette tentation du FN. Nous appelons les électeurs de la Manche à réagir avec force dimanche 29 mars. L’analyse des résultats nous laissent espérer  que face à l’aventure dévastatrice de ce parti la raison va l’emporter .

Catherine SAUCET – Présidente du MODEM 50