Invité de Politique matin, Marc Fesneau est revenu sur la rentrée parlementaire du groupe MoDem et apparentés, et les futurs projets de lois débattus

Invité de l’émission « Politique matin », le président du groupe parlementaire Mouvement Démocrates et apparentés, Marc Fesneau est revenu sur les journées parlementaires de rentrée et les travaux à venir notamment sur le projet de loi de finance  et le projet de loi de sécurité intérieure et de lutte contre le terrorisme.

Interrogé sur l’éventualité de journée parlementaire commune avec le groupe LREM Marc Fesneau a rappelé que « chaque groupe a sa propre identité mais nous avons de nombreux points de jonctions et sommes en contacts très réguliers », « c’est bien que chacun de son côté puisse faire son travail ». « Nous devons faire converger des positions ou échanger des points de vue sur tel ou tel sujet » a-t-il ajouté.

Marc Fesneau a, de plus, insisté sur la place du groupe parlementaire dans la majorité parlementaire : « Nous sommes pleinement écoutés et entendus (…) Le fait que nous soyons présents nous avons pu peser et aider la majorité dans un certain nombre de domaines et c’est cela que nous allons continuer à faire ». « L’idée n’est pas d’être le verrou ni le maitre-chanteur de la majorité, c’est d’être un accompagnateur de faire entendre notre voix spécifique » a-t-il précisé.

Le député s’est révélé confiant suite au vote de la moralisation de la vie politique : «  C’est une première grande pierre à l’édifice (…) il y a d’autres éléments, d’autres lois institutionnelles qui seront importantes au printemps prochain ». « Nous sommes attendus par les Français également sur le fait de résoudre les problèmes ».

Pour conclure, Marc Fesneau a estimé que « la parole de François Bayrou a manqué et il a des choses à dire sur ce qui se passe, il est important qu’on puisse l’entendre ».

Romain Désiré dit Gosset

Président du Mouvement Démocrate de la Manche

Les derniers articles par Romain Désiré dit Gosset (tout voir)