Retrouvez la réaction de Marielle de Sarnez sur le vote de la commission parlementaire du Parlement européen qui accorde à la France soixante-dix-huit membres aux élections européennes, et sur la proposition de listes transnationales qu’elle soutient.

« Je me félicite du vote intervenu ce matin en commission parlementaire des Affaires constitutionnelles du Parlement européen qui accorde à la France 78 membres aux élections européennes de 2019, tenant ainsi compte de notre réalité démographique.

La France devient ainsi la deuxième délégation nationale en termes de députés européens.

Cette évolution est rendue possible par le départ du Royaume-Uni qui permet de redistribuer ses sièges. Dans ce cadre je soutiens la proposition de créer des listes transnationales constituées de personnalités européennes ayant vocation à occuper les fonctions exécutives de l’UE.

C’est le premier pas vers une démocratie pan-européenne dont je forme le voeu qu’elle soit confirmée par la session plénière du Parlement à Strasbourg et le Conseil européen le mois prochain. »