Invité de « Grand angle » sur BFM TV, Sylvain Waserman a débattu face à Benjamin Amar, responsable de la politique revendicative de la CGT dans le Val-de-Marne. Interrogé sur la mobilisation des cheminots et sur la réforme ferroviaire, le vice-président de l’Assemblée nationale a défendu la position du gouvernement sur la nécessité de réformer la SNCF et de poursuivre le dialogue.

> Revoir cette émission :