La ville de Saint-Lô (Manche) a été la première à ouvrir le bal des cérémonies des vœux mardi 1er janvier 2019. Catherine Saucet, première adjointe au maire de Saint-Lô, a présenté la cérémonie en l’absence de François Brière, absent pour raisons de santé.

Villes reconstruites, 40 ans du centre Mercier…

Catherine Saucet a rappelé les faits marquants d’une « année 2018 extrêmement riche » à Saint-Lô (Manche)Voici pêle-mêle quelques-uns d’entre eux : 23 mars, signature des villes reconstruites avec la Région; 7 avril, inauguration de la Maison de la vie associative; 21 avril, les 40 ans du centre Mercier; les 30 ans du Normandie Horse show; 13 septembre, cinq nouveaux bâtiments classés aux monuments historiques…

La municipalité a rendu hommage à deux figures disparues cette année : Bernard Dupuis, ancien maire de la ville et Maurice Lantier, ancien maire adjoint en charge du logement, de l’habitat et des affaires culturelles.

Des projets pour 2019

Catherine Saucet a également parlé de l’année à venir. Elle a rappelé les travaux de réalisation de la future école sur le site Schweitzer qui devraient se terminer au mois de février 2020, la réhabilitation de la halle, l’ouverture de la nouvelle médiathèque et du CCAS pour la fin de l’année.

Enfin, un projet qui tient à cœur à la déléguée aux solidarités : le projet d’épicerie sociale et solidaire. Un projet sur la table depuis désormais trois ans. « Il s’agit d’apporter de l’aide alimentaire mais aussi de coupler cette épicerie avec l’insertion. Actuellement 400 familles, soit plus de 1 000 personnes, bénéficient de cette aide alimentaire sur Saint-Lô. »

Situé sur le site de la cuisine centrale, le lieu permettra d’accueillir les familles dans le besoin et de les diriger vers des dispositifs de réinsertion. Le projet doit aboutir d’ici la fin de l’année.

La comédienne Alice Dufour mise à l’honneur

Comme chaque année, la municipalité met à l’honneur une personnalité saint-loise. Cette année, c’était au tour de la comédienne Alice Dufour. «  Vous faites la fierté de la ville ! Vous avez joué dans Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, tourné en 2016 avec Jean-Pierre Mocky ou encore Philippe Lacheau dans Baby-Sitting pour le cinéma et maintenant les planches avec Faisons un rêve et en ce moment Le Canard à l’orange au théâtre à Paris », a lancé Catherine Saucet à l’ancienne gymnaste de la Saint-Loise.

 » Je suis fière d’avoir grandi dans une ville où l’on soutient à ce point le sport. Le sport pour les jeunes c’est primordial car cela apporte de très belles valeurs comme celle du travail, de l’abnégation, de l’altruisme, du dépassement de soi etc. », souligne Alice Dufour.

Les gilets jaunes prennent la parole

Toujours mobilisés à Saint-Lô, une quarantaine de gilets jaunes s’étaient glissés dans l’assistance pendant la cérémonie. L’un d’eux a pris la parole, visiblement ému, pour regretter de ne « pas être écoutés » par le président Emmanuel Macron.

« Des Saint-Lois se battent, depuis sept semaines, pour pouvoir vivre dignement  », a-t-il rappelé, annonçant que le mouvement serait obligé de « monter d’un cran » dans ses actions en l’absence d’écoute du gouvernement.